Sommaire

Il existe divers moyens d'entretenir et de développer sa mémoire : les exercices ludiques, la programmation neuro-linguistique, le mind mapping, le sommeil, l'alimentation, les compléments alimentaires, etc.

Les trous de mémoire subis peuvent parfois provenir directement de la qualité du contenu... de notre assiette !

Il suffit que l'on ait adopté un régime trop restrictif pour avantager sa ligne pour que nos cellules grises soient sevrées de nutriments indispensables à leur développement.

Les aliments pour bien mémoriser

Voici quelques exemples du type d'alimentation nécessaire afin d'optimiser sa mémoire :

  • il faut logiquement manger de tout, varié et équilibré, sans restriction ;
  • consommer des glucides et sucres lents comme le riz, les pâtes ;
  • consommer de l'huile en quantité raisonnable car la vitamine E est un bon apport pour nos cellules grises ;
  • parmi les protéines, ne nous privons surtout pas du poisson et, notamment, des poissons gras – thon, saumon – qui restent moins gras pour notre ligne que la viande la plus maigre ;
  • pour éviter les coups de pompe en période d'effort intellectuel intense (exemple : examens), on devra prévoir des fruits secs et des céréales : noix, amandes, abricots et raisins secs...
  • toujours manger suffisamment de fruits et légumes. Certaines études ont montré que les légumes verts empêcheraient le vieillissement prématuré des cellules de notre cerveau.
  Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?  

Mémoire et hygiène de vie

Voici les quelques règles d'hygiène à respecter :

  • veiller à la qualité du sommeil,
  • faire de l'exercice physique régulièrement,
  • diminuer – et même supprimer – le tabac et l'alcool,
  • supprimer les drogues,
  • apprendre à gérer son stress par la relaxation ou toute autre méthode.
Lire l'article Ooreka