Perte de mémoire : les causes

Écrit par les experts Ooreka

La mémoire ne s'use que si l'on ne s'en sert pas. Pourtant, il arrive que l'on s'en serve assez pour l'entretenir mais qu'elle manifeste néanmoins certaines faiblesses.

Petit récapitulatif des ennemis de la mémoire pour éviter les pertes de mémoire !

La mémoire peut nous manquer parfois. Bien souvent, la fatigue ou le stress sont les causes d'une perte de mémoire, mais il existe d'autres causes à ne pas négliger. Explications...

Les facteurs pouvant entraîner des pertes de mémoire

Homme se tient la tete

Les facteurs des trous de mémoire sont variés. Ils peuvent être :

  • émotionnels : angoisse, peur de l'échec, appréhension, stress, etc.
  • psycho-physiques : fatigue physique ou nerveuse, mauvaise alimentation, hygiène de vie défectueuse, prise de médicaments, etc.

Sans oublier qu'avec l'âge, il y a un vieillissement normal de nos cellules et il est bien évident que l'on retient moins bien à 80 ans qu'à 20 ans !

Cependant, des trous de mémoire inhabituels et persistants, associés parfois à d'autres symptômes peuvent être des signes avant-coureurs d'une maladie. Avant de s'alarmer inutilement, mieux vaut consulter un spécialiste en cas de doute.

Les causes émotionnelles d'une perte de mémoire

Qu'elle soit positive ou négative, une émotion peut entraîner des pertes de mémoire :

  • Exemple d'une émotion positive : vous êtes amoureux et vous ne vous souvenez plus de vos rendez-vous professionnels. En revanche, vous noterez que vos rendez-vous « galants » restent bien en tête. Dans ce cas précis, la mémoire sélective fonctionne à plein régime !
  • Exemple d'une émotion négative : vous êtes particulièrement stressé à cause des délais trop courts et le jour de la réunion, vous oubliez chez vous le dossier le plus important.

Les causes physiques

Vous pouvez avoir des pertes de mémoire liés à des causes physiques :

  • l'adoption d'un nouveau régime alimentaire, bien adapté à votre ligne mais trop restrictif pour le fonctionnement de vos neurones. Pour en savoir plus : alimentation et mémoire.
  • si vous suivez depuis peu un nouveau traitement médical, voyez quels sont les effets indésirables possibles de certains médicaments. Il arrive que surviennent des troubles de la mémoire qui ne sont dus qu'à l'absorption de médicaments.

Voici quelques conseils afin d'éviter les pertes de mémoire dues à des causes physiques :

  • Surveillez également la qualité et la quantité de votre sommeil.
  • Prenez le temps de faire une activité physique régulière.
  • Travaillez davantage votre concentration  : en effet, les gens se plaignent parfois de perdre leurs affaires, tout simplement parce qu'ils pensent à plusieurs choses en même temps et qu'au moment de poser les clefs de leur voiture, leur esprit pensait à la liste des courses à faire ! La distraction provoque assez souvent ce que les gens appellent « trous de mémoire ».
  • N'encombrez pas votre mémoire inutilement : s'il est parfois utile d'apprendre des numéros de téléphone et d'entraîner ainsi sa mémoire à les mémoriser, il n'est pas utile de tomber dans l'extrême en ne prenant jamais de notes et en pensant tout mémoriser surtout si vous avez déjà une activité professionnelle qui nécessite de retenir beaucoup de choses !
  • Ne surchargez pas votre mémoire avec la liste des courses ou les rendez-vous que vous pouvez noter. Une mémoire surchargée peut aboutir également à des pertes de mémoire ou au surmenage intellectuel. Il convient donc de trouver le juste équilibre !

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
PZ
pauline zigliara

pharmacien

Nouvel expert

bruno leclerc

chiropracteur diplomé "doctor of chiropractic" usa | cabinet chiropratique bruno leclerc

Expert

ismail bouchaour

médecin généraliste, blogueur santé et bien être | pstprevention.com

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.