Mémoire : l'importance du sommeil

Écrit par les experts Ooreka

Il existe divers moyens d'entretenir et de développer sa mémoire : les exercices ludiques, la programmation neuro-linguistique, le mind mapping, le sommeil, l'alimentation, les compléments alimentaires, etc.

Le travail nocturne du cerveau

Contre son stress : apprendre à bien dormir

Des études, menées par des spécialistes du sommeil, nous révèlent que notre cerveau travaille pendant que nous nous reposons.

Ce phénomène se produit non seulement durant la phase de sommeil paradoxal mais aussi, semble-t-il durant la phase de sommeil lent.

Sachant cela, il est intéressant de faire soi-même l'expérience pour constater qu'un texte relu juste avant de nous endormir, sera mémorisé plus facilement.

Exemple :

  • Apprenez 5 ou 10 mots de vocabulaire et relisez-les un soir avant de vous endormir.
  • Faites la même expérience deux jours après, avec d'autres mots, mais cette fois, sans les relire avant de vous endormir. Vous constaterez la différence.

Le sommeil ancre la mémoire

On peut donc dire que le sommeil aide à l'ancrage des informations. Il s'avère très utile pour les étudiants de relire leurs cours avant de se coucher.

En revanche, si vous n'avez pas assez travaillé pendant l'année et que les examens soient pour demain, inutile de passer votre nuit à réviser ! Cela ne serait pas productif. La veille d'un examen, il faut au contraire se coucher tôt, pour que le sommeil ait le temps de finir le travail d'assimilation.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
AS
anne sicard

orthophoniste, formatrice voix et parole | amsformation

Expert

gabrielle mathieu

orthophoniste

Expert

PZ
pauline zigliara

pharmacien

Nouvel expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Produits



Autres sujets sur Ooreka


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !