Sommaire

Comment entretenir sa mémoire

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

La mémoire est une fonction essentielle dans la vie de chacun. Enfant, vous avez emmagasiné, grâce à elle, une multitude d'apprentissages et d'informations. Ensuite, à l'école, au lycée, à l'université ou en formation professionnelle, vous avez sollicité votre mémoire pour acquérir des savoirs, vous l'avez testée au moment des examens. Adulte, vous y faites constamment appel dans votre vie professionnelle, votre vie relationnelle et dans tous les actes du quotidien.

À l'instar du corps, la mémoire s'entretient. Et vous avez un rôle à jouer pour la protéger.

Voici comment entretenir sa mémoire.

Lire l'article Ooreka

 

 

Qu'avez-vous pensé de la vidéo ?

 

Zoom sur la mémorisation

La mémorisation est le processus de mise en mémoire, par le cerveau, des informations reçues. Le travail du cerveau passe ainsi par 3 étapes : l'enregistrement de l'information, son stockage et sa récupération.

La mémorisation est :

  • soit automatique (involontaire) – votre cerveau capte tout ce qui vous entoure, l'enregistre, le stocke et vous le rappelle ;
  • soit programmée (volontaire) – vous pilotez votre cerveau tout au long du processus.

La mémorisation se fait avec tous les sens (vision, audition, olfaction, toucher), mais selon les personnes c'est l'un ou l'autre qui sera surtout sollicité.

L'enregistrement de l'information

L'enregistrement de l'information est en relation directe avec l'attention et la concentration.

Comme pour un enregistrement de musique ou de film, s'il est mauvais, la qualité de la mémorisation sera perturbée tant au niveau de la fiabilité que dans la durée.

Le stockage des informations enregistrées

Il est important de réactiver régulièrement les informations pour les garder le plus proche possible de la réalité enregistrée.

Le temps déforme la réalité qui devient alors « un vague souvenir ».

Le rappel (récupération)

La récupération de l'information stockée sera plus facile si l'enregistrement de l'information et son stockage ont suivi un chemin logique que vous pouvez dérouler en sens inverse.

Lire l'article Ooreka

1. Entretenez votre mémoire régulièrement

Une fois que vous avez compris les trois étapes de mémorisation – enregistrement, stockage puis récupération de l'information –, vous pouvez les mettre en pratique (mémoire volontaire).

  • Concentrez-vous sur ce que vous faites : ayez l’intention de mémoriser (mémoire volontaire). C'est primordial, car sans concentration, l'enregistrement est partiel et le processus de mémorisation vicié dès le début.
  • Associez les informations entre elles pour mieux vous en souvenir.
  • Faites travailler votre mémoire : oubliez la liste de courses, ayez tout dans la tête. Créez-vous des « crochets de mémoire » avec vos sens, une histoire. Vous y ferez appel pour retrouver les informations cachées derrière.
    • Associez les images que vous enregistrez avec des couleurs, des sons : sollicitez vos sens.
    • Faites marcher votre imagination, racontez-vous des histoires par lesquelles vous retrouverez l’information.
  • Évitez de vous éparpiller quand vous voulez retenir une information, car plusieurs stimulations différentes en même temps perturbent l’enregistrement.
  • Utilisez le crayon : passer par l'écriture, faire le geste d’écrire renforce la mémorisation en associant l’enregistrement à la gestuelle et à la vision.
    • N’hésitez pas à écrire les informations importantes que vous souhaitez retenir, même une info de la radio.
    • Après la lecture d’un livre que vous ne voulez pas oublier, prenez quelques notes.
    • Si vous êtes plutôt visuel, dessinez.
    • Relisez vos notes de temps en temps, vous ravivez votre mémoire.
  • Répétez ce que vous avez appris et souhaitez apprendre.
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

2. Surveillez votre hygiène de vie pour entretenir votre mémoire

Avoir une bonne hygiène de vie est un paramètre important à prendre en compte dans l'entretien de sa mémoire.

  • Mangez sainement, équilibré ; consommez des aliments qui favorisent l'entretien de la mémoire.
    • Privilégiez les huiles végétales (huile de noix ou de tournesol ou d'olive ou de pépins de raisin...).
    • Mangez des noix, des amandes et autres fruits secs, des fruits et légumes, des lentilles, du blé, de l’avoine, du seigle, du sésame, des algues.
    • Faites une cure de gelée royale.
    • Ne vous privez pas de chocolat.
    • Pour les non-végétariens, privilégiez les poissons gras, les abats (foie, rognons, cœur ou boudin noir).
  • Évitez tout excès d'alcool et de tabac.
  • Buvez de l'eau : la déshydratation altère les capacités de concentration et de réactivité.
  • Dormez bien, faites des siestes.
  • Détendez-vous : le stress, la fatigue brouillent la concentration.
  • Bougez, marchez, faites du sport ou n'importe quel exercice qui vous fasse remuer :
    • l'activité physique favorise la sécrétion d'endorphines, source de bien-être ;
    • elle stimule le volume sanguin qui irrigue « les méninges » ;
    • elle augmente le taux de BDNF, une protéine impliquée dans le fonctionnement du cerveau.
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka

3. Variez vos activités pour entretenir votre mémoire

La monotonie tue la mémoire.

Jouez la passion à fond

Passionnez-vous pour toutes sortes de sujets : l’astronomie, la littérature, le rugby, le marketing, un pays…

Cherchez, fouillez, prenez des notes, apprenez, transmettez à vos amis, à vos collègues : plus vous êtes intéressé, plus vous êtes concentré, plus vous mémorisez bien.

Apprenez pour le plaisir

Apprenez à reconnaître les oiseaux, les arbres, les vignobles, les morceaux de musique, les voitures… n’importe quoi pourvu que cela vous plaise !

Cessez d'apprendre par cœur des listes ou des citations qui ne vous intéressent pas. Ne vous cantonnez pas à des exercices de mémoire barbants, des récitations ! Entraînez votre mémoire par des activités intéressantes, utiles ou ludiques.

Continuez à exercer votre mémoire

Faites marcher le processus de mémorisation tout au long de votre vie.

  • Apprenez une langue ; apprenez à jouer au golf, aux cartes, aux échecs ; lancez-vous dans le tricot (les points compliqués).
  • Changez vos habitudes.
  • La lecture est une activité cérébrale par excellence : prenez des notes, relisez-les, parlez des textes que vous avez aimés.
  • Entraînez votre mémoire par des activités sociales, échangez : les interactions sociales sont des stimulations, elles favorisent la mémorisation en jouant sur les associations mentales et en multipliant les rappels (phase 3 du processus de mémorisation).
Lire l'article Ooreka
Consulter la fiche pratique Ooreka
Lire l'article Ooreka