/ /
/

Intelligence : 7 compétences à booster

Intelligence : 7 compétences à booster

Écrit par les experts Ooreka

Il n'est jamais trop tard pour devenir meilleur dans une discipline. Même si l'apprentissage est plus facile et plus rapide chez l'enfant, un adulte ne perd pas pour autant son temps : plus il s'entraîne, plus il progresse !

Alors plutôt que regarder un énième épisode de cette série que vous n'êtes même pas sûr d'apprécier, pourquoi ne pas devenir une meilleure version de vous-même un petit peu plus chaque jour ?

Développer son sens de l'orientation

Développer son sens de l'orientation

Si vous vous perdez à tout bout de champ, il vous faut impérativement travailler votre sens de l'orientation avant de partir en randonnée ou d'explorer un pays étranger.

  • Où dans le cerveau ? L'orientation dans l'espace dépend du cerveau droit.
  • Comment s'améliorer ? Pour améliorer ses compétences spatiales, il faut se forcer à prendre des repères lors d'une balade. Oubliez le GPS à la maison et souvenez-vous que vous êtes garé près du poteau jaune. Si vous craignez d'oublier, notez-le. Évitez de trop vous laisser guider par une autre personne lors de votre balade.

Devenir plus sociable

Devenir plus sociable

Pas toujours facile de se faire de nouveaux amis. Mais pour éviter de faire office de plante verte dans un cocktail, foncez !

  • Où dans le cerveau ? La partie droite du cerveau détermine nos compétences sociales.
  • Comment s'améliorer ? Pour avoir de meilleures relations avec les autres, il faut s'habituer à rencontrer des inconnus. Pour cultiver sa compétence sociale, vous pouvez par exemple vous tourner vers une association, vous inscrire à une soirée jeux ou pratiquer une activité culturelle, comme le théâtre par exemple.

Améliorer son oreille

Améliorer son oreille
© ©GettyImages

Sauf les personnes exceptionnellement douées pour un instrument ou le chant, la musique ne s'acquiert pas en un jour. Si vous chantez comme une casserole ou ne connaissez pas le moindre accord, il vous faudra travailler tous les jours.

  • Où dans le cerveau ? Les compétences musicales se développent du côté droit du cerveau.
  • Comment s'améliorer ? Pour apprendre à jouer d'un instrument ou à chanter, il faut commencer par le début de l'enseignement, avec le solfège ou la chorale et ensuite aiguiser ses connaissances et son talent. La musique implique une excellente oreille, sensibilisée par une écoute fréquente et variée.

Faire des efforts linguistiques

Faire des efforts linguistiques
© Charlyn Wee CC BY-NC-ND / Flickr

Votre patron vous envoie à l'étranger ? Vous rêvez d'apprendre le mandarin ou le portugais ?

  • Où dans le cerveau ? Les langues sont mémorisées dans notre cerveau gauche.
  • Comment s'améliorer ?
    • Pour apprendre et perfectionner une langue étrangère, il n'existe pas de meilleure méthode que de partir séjourner dans le pays concerné.
    • Vous pouvez également prendre des cours.
    • Une étude plus « ludique » consiste à lire des livres dans la langue ou à regarder des films ou des séries en VO, sur la télévision ou sur un DVD. Il suffit de changer la langue sur votre télécommande. Vous pouvez commencer avec des sous-titres français, puis anglais et enfin vous passer de sous-titres.

Améliorer sa mémoire

Améliorer sa mémoire

Avec tous ces supports pour nous faciliter la vie et nous éviter d'oublier quoi que ce soit, notre mémoire ne travaille pratiquement plus… On compte sur nos mains les numéros de téléphone que l'on connaît par cœur, et combien de fois entendez-vous les gens autour de vous dire : « attends il faut que je note, sinon je ne m'en rappellerai jamais, je me connais. » ?

La mémoire, c'est comme un muscle, cela s'entraîne ! On fait le point et on vous donne quelques techniques par ici.

Travailler le calcul mental et la logique

Travailler le calcul mental et la logique

Du restaurant à la cuisine, en passant par les courses et les factures, les mathématiques restent indispensables à la vie quotidienne.

  • Où dans le cerveau ? La bosse des maths se situe dans le cerveau droit.
  • Comment s'améliorer ? Le cerveau est un muscle qui se travaille chaque jour. Pour conserver intactes ses notions de mathématiques, des exercices quotidiens de calcul mental s'imposent. Plus ludiques, le Sudoku et les casse-têtes s'avèrent aussi très efficaces.

Augmenter ses capacités physiques

Augmenter ses capacités physiques

Pour devenir champion de basket ou cavalier hors pair, il faut entretenir sa forme physique.

  • Où dans le cerveau ? L'apprentissage d'un sport dépend du cerveau droit.
  • Comment s'améliorer ? Pour améliorer ses compétences physiques, il faut s'entraîner au moins une fois par semaine. Une alimentation saine et équilibrée, dépourvue d'alcool et de tabac, favorise cet apprentissage. Contre toute attente, les jeux vidéos, qui améliorent les réflexes, contribuent à forger de meilleurs athlètes.

 

Ooreka vous en dit plus

Ooreka vous en dit plus
© Finemedia

Sachez que les compétences non-verbales, intuitives et spatiales comme les arts ou le sport dépendent toutes de l'hémisphère droit. L'hémisphère gauche du cerveau, lui, coordonne l'abstrait, l'analytique et le verbal : c'est grâce à lui qu'on développe le langage et qu'on peut faire des calculs.

Quelle que soit la compétence que vous souhaitez cultiver, n'abandonnez surtout pas au premier échec. Au contraire, ces derniers vous aident à avancer et à apprendre davantage sur vous. Le cerveau motivé ne connaît pas de limite !

Pour aller plus loin :

2 commentaires

Maury, le 24/02/2017

Intéressant ! Je vois que le cerveau droit est le plus "actif".

Hicham Will !!, le 18/11/2015

Merci!! :)

Commenter
Vous devez vous inscrire ou vous connecter pour commenter.
Valider


Pour aller plus loin


Produits



Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !